Bibliothèque & Archives Diocésaines de Maurienne

Pour utiliser ou mieux connaître la bibliothèque et les archives historiques du diocèse de Maurienne : fonctionnement, horaires, contenu, acquisitions nouvelles, publications. UTILISEZ LE MENU CATEGORIES pour accéder aux informations.

21 mai 2013

Un petit concours, ouvert à tous ! Saurez-vous répondre ?...

Quel artiste mondialement connu a déplacé, en 1964 à New-York (USA), le nombre impressionnant de 21 millions de visiteurs, soit l'équivalent d'un tiers de la population française  ? Un petit indice : c'est un artiste européen.

Beaucoup ont "brûlé", mais aucun n'a donné le nom de Michel-Ange, dont la célebrissime PIETA quitta le Vatican cette année-là, et reçut, sur le stand du Saint-Siège à l'exposition universelle de New-York, le nombre record de 21 millions de visiteurs. Source : Bulletin VIS du Saint-Siège de mai 2013

LA   PIETA DE MICHELANGE  

Cité   du Vatican, 21 mai 2013 (VIS). Le 21 mai 1972 en la Basilique vaticane, un   touriste australien se proclamant Jésus-Christ ressuscité réussit à franchir   la balustrade et à marteler la célèbre Pietà de Michelange. En cinq coups de   marteau, le visage de la Vierge fut abîmé et le bras gauche brisé, réduit en   une cinquantaine de morceaux et éclats de marbre. Cette sculpture, réalisée   par le génie florentin âgé d'à peine plus de vingt ans, est la seule oeuvre   portant sa signature. A quarante ans de distance, les Musées du Vatican   organisent une journée d'études consacrée à la restauration de la Pietà   réalisée en 1972 - 1973 par les leurs laboratoires sous la direction du   Directeur général de l'époque Deoclecio Redig de Campos. Le travail de   reconstitution à l'aide d'une colle à base de poudre de marbre fit facilité   par l'existence de plusieurs moulages. La journée comporte notamment la   projection du reportage filmé La violence et la Pietà, restauré et numérisé,   réalisé à l'époque par Brando Giordano du Département Culture de la Rai. Pour   Paul VI, qui avait sollicité ce document, la Pietà endommagée symbolisait une   Eglise en pleurs frappée par le mal. La documentation de la Fabrique de   St.Pierre permettra d'exposer les divers emplacements donnés à la statue   avant sa mise en place en 1779 dans la première chapelle droite. Lorsque la   Pietà de Michelange quitta le Vatican pour la seule et unique fois en 1964,   elle fut admiré à New York par 21 millions de personnes. C'est à l'occasion   de cette Exposition Universelle que le photographe Robert Hupka réalisa le   célèbre album intitulé Un acte d'amour. L'archéologue Pietro Zander exposera   une question peu connue, celle des couronnes votives qui ont été posées sur   la tête de la Vierge au long des siècles. On se souviendra qu'à Florence en   1991 le David de Michelange fut lui aussi endommagé par un fou. La   présentation de sa restauration par l'Office des pierres dures ouvrira la   session de l'après-midi, où sera exposée la constitution d'une glyptothèque   virtuelle tridimensionnelle des oeuvres les plus rares, afin de parer à tout   type de dommage.

 

 

Posté par FP_73bdm_JpYw à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire