Bibliothèque & Archives Diocésaines de Maurienne

Pour utiliser ou mieux connaître la bibliothèque et les archives historiques du diocèse de Maurienne : fonctionnement, horaires, contenu, acquisitions nouvelles, publications. UTILISEZ LE MENU CATEGORIES pour accéder aux informations.

20 septembre 2013

Dernières acquisitions

En ces semaines de rentrée, nos fonds historiques se sont enrichis de deux éléments patrimoniaux importants. Tout d'abord, c'est la bibliothèque qui a bénéficié, dans les premiers jours de septembre, de l'arrivée dans ses rayonnages de l'ouvrage qui fonde la célébrité du docteur François-Emmanuel FODÉRÉ : Traité de médecine légale et d'hygiène publique ou de police de santé : adapté aux codes de l'Empire français et aux connaissances actuelles, à l’usage des gens de l’Art, de ceux du Barreau, des jurés et des administrateurs de la santé publique, civile, militaire et de marine [2ème édition], Mame (Paris), 1813-1815, 6 volumes. L'auteur, dont l'imposante statue de bronze est bien connue des Mauriennais, est né à Saint-Jean-de-Maurienne le 15 janvier 1764. Son père était un enfant du village de Bessans. Fodéré fut élève au petit-séminaire de Maurienne, le collège Lambertin, médecin brillant, il s'illustra tout d'abord dans la carrière des armes. Premier titulaire de la chaire de médecine légale de l'université de Strasbourg, il est considéré comme un des pères fondateurs de la médecine légale. Son traité avait donc bien sa place dans notre bibliothèque, qui illustre le patrimoine Mauriennais.

Fodéré

Dans les jours suivants, les archives historiques de l'évêché ont reçu avec bonheur un document historique qui vient lui aussi enrichir le patrimoine de la Maurienne : un rouleau de comptes médiévaux, rendus pour l'année 1272 par le châtelain d'Aiguebelle. Ce type de document, précieux à plus d'un titre, renseigne le chercheur dans des domaines variés : population, travaux importants, passage de troupes, dépenses de guerre, vie économique locale, etc. Une belle acquisition qui demandera quant à elle une lecture complète !

rouleau 1272

Quelques ouvrages acquis dans le même temps :

- Le voyage de Pie VII à Paris pour le sacre de Napoléon (1804-1805) entre politique et diplomatie. Jean-Marc Ticchi, Ed° Honoré Champion, Paris 2013. 600 pages. De novembre 1804 à mai 1805, Pie VII effectue le plus long voyage d'un pape en France. Venu pour sacrer Napoléon, il rencontre des foules immenses et donne d'innombrables audiences. Sa présence, qui contribue à la « romanisation » de la piété, est utilisée par l'Empire qui célèbre le « rétablissement » du catholicisme. Le pape tente d'obtenir une amélioration de la situation de l'Église de France et de recouvrer les légations, administrant à distance les États pontificaux. Ce séjour dont le souvenir est conservé par des écrits, tableaux, gravures et médailles, occasionne une transformation de l'image du pontife romain dans l'opinion publique où Pie VII laisse l'image d'un bon père, d'un prêtre pieux. Jean-Marc Ticchi est membre associé du Centre d'Anthropologie religieuse européenne (CARE/EHESS). Ses recherches portent sur la dévotion au pape et la diplomatie pontificale aux XIXe et XXe siècles.

- Les reliques des saints, une source de miracles. Françoise Bouchard, Ed° Salvator, Paris 2013. 235 pages. L'auteur replace la dévotion et le culte des reliques dans un contexte ecclésial actuel, et présente le culte des reliques en 2013. Les reliques de saint Jean-Baptiste conservées à Saint-Jean-de-Maurienne y occupent une place assez considérable, et apprécié !

 


Commentaires

Poster un commentaire